pingunono

Les pages à nono

Le Réseau sous GNU/Linux

Je pars du principe que les périphériques utilisés sont compatibles GNU/Linux.

Choisissez votre rubrique :


| Câblage | Wifi | IP statique |

Top page

Câblage


les câbles

Cette question m'est souvent posée «Me faut-il un câble droit ou un câble croisé ?»

Les équipements récents et de bonne qualité négocient le débit, détectent et adaptent leurs ports en les croisants ou non automatiquement en fonction de l'équipement en vis à vis. Si vous ne possédez pas ce type d'équipement alors vous pouvez vous aider de ce schéma pour ne plus vous tromper.

Pour reconnaître un câble croisé d'un câble droit, il faut prendre les deux extrémités et comparer le câblage des prises RJ45.

Si le câblage est droit, vous devriez voir le fil 1 d'une prise identique au fil 1 de l'autre prise. Idem pour le fil 2, le 3 et ainsi suite jusqu'au 8.

Si le câblage est croisé, vous devriez voir le fil 1 d'une prise en 3ème position sur l'autre prise. De même, vous devriez voir le fil 2 d'une prise en 6ème position sur l'autre prise. En fait les fils 1 et 2 sont reliés en 3 et 6.

Le autres fils ne sont pas utilisés dans l'offre de câblage 10/100base TX.



Top page

Wifi sous GNU/Linux

Chipset Ralink

En lisant ces commentaires http://linuxfr.org/2004/12/30/17986.html on comprend vite les vrais difficultés pour mettre le wifi dans nos machines. Toutefois des solutions techniques existent et le chipset Ralink en est une.

Je vais donc faire un peu de pub, mais si vous cherchez une carte wifi pour GNU/Linux voici les références pour les portables et ordinateurs de type PC :

Wireless 11g CardBus; MSI PCMCIA CardBus 802.11gCB54G2 MSI au format PCMCIA.

Wireless 11g PCI Card; MSI PCI Card 802.11gPC54G2 MSI au format PCI.

On peut regretter que seule sur l'emballage figure la mention "Window$ XP Only"

Pour l'installation, s'assurer de bien disposer des entêtes (linux-headers) correspondant au noyau (linux-image).

Note: J'ai dû changer de noyau sur ma machine de test car les entêtes n'étaient plus téléchargeables depuis internet au moment des essais. Qu'à cela ne tienne, je passe donc du 2.6.12 au 2.6.15 ;-)

Pour connaître la version du noyau, il faut lancer la commande :

uname -r

Pour connaître le type de processeur de la machine, il faut lancer la commande :

cat /proc/cpuinfo

Ces deux commandes m'informent que mon noyau actuel est un 2.6.12 et le processeur un intel Pentium III.

Installation du nouveau noyau et de ses entêtes

Parmi la ribambelle des différentes versions de noyau, il faut trouver celui qui convient grâce à la commande :

apt-cache search linux-image

Une liste s'affiche à l'écran avec notamment (pour ce qui m'intéresse) les deux lignes suivantes :

linux-image-2.6.15-1-686 - Linux kernel 2.6.15 image on PPro/Celeron/PII/PIII/P4 machines
linux-headers-2.6.15-1-686 - Header files for Linux kernel 2.6.15 on PPro/Celeron/PII/PIII/P4 machines

L'installation des paquets linux-image-2.6.15-1-686 et linux-image-2.6.15-1-686 ainsi que leurs dépendances se fait facilement et j'en profite au passage pour installer libc6-i686 qui est un paquet recommandé :

apt-get install linux-image-2.6.15-1-686
apt-get install libc6-i686
apt-get install linux-image-2.6.15-1-686

Maintenant, un redémarrage s'impose pour prendre en compte le nouveau noyau.

Installation du chipset Ralink 2500

La première chose à voir, c'est de vérifier la version du noyau. Le résultat obtenu pour cet exemple sera 2.6.15-1-686 :

bibi@debug:~$ uname -r
2.6.15-1-686
bibi@debug:~$

je cherche pour info les paquets Ralink. Il y en a deux, celui qui m'intéresse est le "2500" qui correspond au chipset de ma carte.

debug:/home/bibi# apt-cache search ralink
rt2400-source - RT2400 wireless network drivers source
rt2500-source - RT2500 wireless network drivers source
debug:/home/bibi#

En utilisant le module-assistant de debian, l'installation est aisée. Il suffit de suivre cette démarche :

debug:/home/bibi# apt-get install module-assistant

L'installation de module-assistant est terminée.

debug:/home/bibi# module-assistant prepare
Getting source for kernel version: 2.6.15-1-686
En-têtes du noyau disponibles dans /usr/src/linux-headers-2.6.15-1-686
Création du lien symbolique...
Fait.
debug:/home/bibi#

Maintenant, module-assistant va installer (a-i => signifie auto-install) le paquet rt2500-source. Voir ci-dessous :

debug:/home/bibi# module-assistant a-i rt2500-source
Extracting the package tarball, /usr/src/rt2500.tar.gz, please wait...
Terminé pour /usr/src/rt2500-2.6.15-1-686_1.1.0+cvs20051217-1+2.6.15-4_i386.deb. Sélection du 
 paquet rt2500-2.6.15-1-686 précédemment désélectionné.
(Lecture de la base de données... 113157 fichiers et répertoires déjà installés.)
Dépaquetage de rt2500-2.6.15-1-686 
 (à partir de .../rt2500-2.6.15-1-686_1.1.0+cvs20051217-1+2.6.15-4_i386.deb) ...
Paramétrage de rt2500-2.6.15-1-686 (1.1.0+cvs20051217-1+2.6.15-4) ...
debug:/home/bibi#

Il est nécessaire de débrancher la carte du slot et la rebrancher pour qu'elle soit reconnue. Il est possible d'observer cet événement en lançant la commande cat /var/log/kern.log après le retrait de la carte puis de nouveau après le branchement de la carte. Exemple :

debug:/home/bibi# cat /var/log/kern.log
Feb 24 10:00:54 localhost kernel: eth0: no IPv6 routers present
Feb 24 10:17:39 localhost kernel: pccard: card ejected from slot 1
Feb 24 10:17:45 localhost kernel: pccard: CardBus card inserted into slot 1
Feb 24 10:17:46 localhost kernel: PCI: Enabling device 0000:07:00.0 (0000 -> 0002)
Feb 24 10:17:46 localhost kernel: ACPI: PCI Interrupt 0000:07:00.0[A] -> Link [LNKD] ->
 GSI 11 (level, low) -> IRQ 11
Feb 24 10:17:46 localhost kernel: rt2500 1.1.0 CVS 2005/07/10 http://rt2x00.serialmonkey.com
Feb 24 10:17:46 localhost kernel: PCI: Setting latency timer of device 0000:07:00.0 to 64
Feb 24 10:17:46 localhost kernel: eth1 (WE) : Driver using old /proc/net/wireless support, please
 fix driver !
debug:/home/bibi#

Lorsque la carte est reconnue, une autre commande permet de la visualiser. Pour la configuration du réseau sur cette carte, l'explication sera vue ultérieurement.

debug:/home/bibi# iwconfig
lo        no wireless extensions.
eth0      no wireless extensions.
sit0      no wireless extensions.
eth1      RT2500 Wireless  ESSID:""
          Mode:Managed  Frequency=2.412 GHz  Bit Rate:1 Mb/s   Tx-Power=-1
          RTS thr:off   Fragment thr:off
          Encryption key:off
          Link Quality=0/100  Signal level=-120 dBm  Noise level:-256 dBm
          Rx invalid nwid:0  Rx invalid crypt:0  Rx invalid frag:0
          Tx excessive retries:0  Invalid misc:0   Missed beacon:0

debug:/home/bibi#

Note: Merci Sylvain C. et ses tuyaux pour l'installation de cette carte Ralink.



Top page

IP statique

Mettre une adresse IP statique temporairement.

Sur une carte réseau ethernet 10/100BASE-T (non-wifi)

Il se peut que vous ayez besoin de configurer le réseau en statique. Chaque distribution pouvant avoir sa propre interface graphique pour configurer le réseau, je propose ici une configuration plus universelle : La commande en ligne.

Cela peut également convernir aux CD Live.

Ces commandes seront perdues au prochain redémarrage car elles ne sont pas écrites dans un fichier (sauf pour l'adresse DNS).

À noter que s'il s'agit d'un CD Live, elles seront toutes systématiquement perdues évidemment.

Les commandes sont à taper sous Root.

En statique, il est nécessaire de connaître les paramètres avant de les saisir.

Pour l'exemple, il sera pris :

Il n'est pas nécessaire de rentrer systématiquement toutes ces valeurs mais celles qui sont mentionnées avec l'étoile "*" sont obligatoires.

Entrer l'adresse IP :

ifconfig eth0 192.168.3.10 up

Pour voir si la machine a bien ingurgité la commande, taper :

ifconfig eth0

Exemple :

Machine:/home/bibi# ifconfig eth0
eth0 Lien encap: Ethernet HWaddr 00:4F:34:20:56:48
inet adr:192.168.3.10 Bcast: 192.168.2.255 Masque: 255.255.255.0
adr inet6: fe80::24f:34ff:fe20:5648/64 Scope: Lien
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU: 1500 Metric: 1
RX packets: 33 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets: 45 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions: 0 lg file transmission: 1000
RX bytes: 11323 (11.0 KiB) TX bytes: 4027 (3.9 KiB)
Interruption: 11 Adresse de base:0xc400

Machine:/home/bibi#

Pour entrer l'adresse du routeur :

route add default gw 192.168.3.1

Pour voir si la machine a bien ingurgité la commande, taper :

route

Exemple :

Machine:/home/bibi# route
Table de routage IP du noyau
Destination Passerelle Genmask Indic Metric Ref Use Iface
192.168.3.0 * 255.255.255.0 U 0 0 0 eth0
default 192.168.3.1 0.0.0.0 UG 0 0 0 eth0
Machine:/home/bibi#

Pour entrer l'adresse du DNS :

echo "nameserver 212.151.137.166" > /etc/resolv.conf

Pour voir si la machine a bien ingurgité la commande, taper :

cat /etc/resolv.conf

Exemple :

Machine:/home/bibi# cat /etc/resolv.conf
search
nameserver 212.151.137.166
Machine:/home/bibi#

Voilà c'est terminé, vous pouvez surfer.

Rappel : Au prochain redémarrage, il faut tout retaper car les valeurs ne sont pas écrites dans des fichiers (sauf DNS).



Top page